الرئيسية | Vagues | Sur le sol vil d’un amour non réciproque | Manal Jowayriya

Sur le sol vil d’un amour non réciproque | Manal Jowayriya

Manal Jowayriya

Elle : L’amour était ma douce virtuose… ta rencontre a fait que l’artiste en moi s’évade

Lui : Tu m’aimes, donc tu maitrises encore l’amour, pas vrai

Elle : L’embrouille est corpulente face à la maitrise

Lui : C’est une bonne mine ; L’amour n’est pas une embrouille

Elle : Ce n’est que ça ! Mais dans ton cas, je trouve la conception très normale. La logique prend place quand on n’aime pas

Lui : tes maladresses ne cessent d’ébahir l’intention que je dresse. Saches que je peux donner de l’amour en retour

Elle : L’amour n’est pas une dette

Lui : Une providence alors 

Elle : Quand il est partagé, pas rendu. Une loi de réciprocité

Lui : donner de l’amour pour l’amour ; j’en suis capable

Elle : on ne choisit pas de tomber amoureux, ni de l’offrir, on s’y noie

Lui : on dit souvent que l’amour cultive…

Elle : bien que l’amour nourrisse, il se nourrit; Quand il n’est point partagé, la souffrance dévore

Lui : et où tu en es maintenant 

Elle : Sur le sol vil d’un amour non réciproque

Sur le rimmel dans mes cils

Tandis que l’amour est un péril

Culbutent des larmes de mon cœur

Des vagissements, des pleurs

Sur le fleuve, aux alentours

Je meugle l’amour sans retour

L’abattement d’un preux étalon

Seul dans l’histoire, sans compagnon

Sur les arbalètes à sens unique

Dont la chasse est tragique

J’ai gravé un souhait passible

Que mon amour ne soit inextinguible

Sur les surfaces du monde

J’ai idolâtré tes bras

Pour ne couvrir que moi

L’amour non partagé est immonde

Sur le sillon au sein du vent

Où l’amour est un détriment

Prostrée, il me taraude

De plus en plus, il me prend

Victime d’un innocent sinoque

Vers des cieux sans rimes

Me cède d’une façon gravissime

Sur le sol vil d’un amour non réciproque

 

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*